Voici la deuxième interview que nous avons réalisé avec l'entraineur des avants du LOU, David Gérard

 


Restez informé de tous nos évènnements et actus en vous abonnant à nos réseaux sociaux 



DAVID GÉRARD : ENTRAINEUR ÉQUIPE PRO AVANT

 

AJ AS : Comment les joueurs ont-ils vécus le confinement, est-ce que vous leur avez donné un programme d’entraînement à suivre ?

 Ça a été long, c’est très long parce que l’on n’est pas encore à 100% de ce qu’on peut faire à l’entraînement, et on n’est pas ensemble surtout et pour un sport collectif c’est à contrario de ce que l’on aime faire.

 Pendant le confinement, ça a été compliqué parce qu’on ne pouvait rien leur donner, d’abord parce que nous n’en avions pas le droit, mais aussi nous avons souhaité que nos joueurs prennent conscience de la gravité de la situation. Pour nous la santé est prioritaire, alors au début il n’y a pas vraiment eu d’accompagnement sportif, mais à quelques semaines du déconfinement, nous avons repris contact avec nos joueurs en leur proposant des programmes de nutrition et de préparation sportive à distance.

Nous avons aussi organisé des séances en vidéo où nous avons convié les supporters, qui faisait la même séance que les joueurs, ce qui a été assez marrant ! 

 

AJ AS : Comment la reprise des entraînements s’est-elle organisée ? 

 On a une salle de musculation qui peut contenir une quarantaine de joueurs en même temps, aujourd’hui ils ne sont que quatre. Nous avons créé quatre mini salles de musculation dans une grande salle pour qu’ils puissent travailler individuellement et qu’ils ne puissent pas se croiser car tout est balisé. C’est même triste pour nous, car dans le rugby on n’est pas comme ça, on a besoin de parler, de rigoler, mais il nous faut faire avec la situation actuelle.

 Pour le moment, on ne peut pas encore parler de rugby, car il n’y a aucun contact entre les joueurs, mais par contre ils suivent pratiquement tous les jours une séance de musculation et de course, que les entraineurs chapotent sans vraiment s’approcher d’eux et en respectant le protocole sanitaire.

 

AJ AS : Quels sont les objectifs des joueurs sur les semaines et mois à venir ?  

Normalement on pourrait reprendre les matchs officiels en Septembre, donc on prépare doucement la reprise du championnat. Mais dans le club, notre reprise rugby se fera vers le mois de juillet, date à laquelle nous voulons que tous les joueurs soit prêt à encaisser la chaleur et la vraie reprise. Pour l’instant, les entraînements sont portés exclusivement sur la réathlétisation, cela permet aussi aux joueurs de se vider la tête, parce qu’après deux mois de confinement on avait tous besoin de bouger et de sortir s’aérer.

 

 AJ AS : Lorsqu’on vous a annoncé la fin du championnat quelles ont été vos réactions ?

 Très triste, pour mener à bien une saison il faut beaucoup de sacrifices, nous étions bien partis pour faire quelque chose de beau et on a fait quelque chose de beau, mais il nous reste un goût d’inachevé qui nous donne envie de revenir encore plus fort !

  

AJ AS : Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

 Évidement nous aimerions repartir sur ce que l’on a réalisé cette année. Mais dans un premier temps nous allons déjà voir les dégâts du confinement sur les joueurs et sur le rugby dans sa globalité. Et puis on ne va pas se le cacher, il y a des clubs qui ont très bien recrutés pendant cette intersaison et qui ont bien profités de la période du Covid. Dans notre cas, on a été très calme, donc on va faire confiance au groupe que l’on avait déjà cette saison et aux deux trois revanchards qu’on a réussi à attirer dans nos filets !